• Your Song •


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']

Aller en bas 
AuteurMessage
Ozu Odawara
• Admin tout puissant - Barman - Zu' d'amour de Yu' - Futur papa ♥•
• Admin tout puissant - Barman - Zu' d'amour de Yu' - Futur papa ♥•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Age : 29
Habite à : Entre Toulouse et Pex.
Occupations : Etudiant en Histoire/Branché RPG et musique.
Humeur : ...
Date d'inscription : 05/05/2008

Feuille de personnage
Relations:
Citation: Avec toi ailleurs c'est ici ; je nous aime à présent
Situation: En couple

MessageSujet: Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']   Dim 20 Juil - 23:44

Une demie heure de bus et quelques instants de course sous la pluie plus tard, – d’ailleurs la pluie commençait déjà à se calmer, fichu temps – Ozu Odawara atteint enfin le pas de la porte de son doux foyer. Le doux foyer où il coulait maintenant des jours heureux avec la femme de sa vie, sa Yuna chérie, celle qui lui donnera sa fille. Ce soir-là n’était pas un soir comme les autres, car il amenait quelqu’un avec lui : Akira Kuchiki, directeur de la Blue Sky Academy, rencontré par hasard sous un arrêt de bus, victime de la malchance qui lui avait fait perdre et sa moto et le moral. Qu’à cela ne tienne, ce bonhomme tout blanc qu’il avait croisé l’avait invité de bon cœur. Ozu y tenait, car il avait un bon feeling à propos de cet individu froid, puissant, mais apparemment amical et fiable. Bravant le mauvais temps et le vent, – car cette foutue pluie était devenue telle qu’on la décrit dans Forrest Gump par le qualificatif « battante de côté » – les deux hommes – des hommes, des vrais – grignotaient le faible espace subsistant entre la chaleur de la maison et la tempête qui déchaînait ses traits cinglants dans les belles avenues de Rainbow Island. Vive le mois de septembre, n’est-ce pas ? Allez, il ne faut pas s’en faire, le moment du repos est finalement arrivé ! Rendus sur le perron, les deux individus s’arrêtèrent enfin, pas même essoufflés, vaillants et droits – comment ça arrête ? – tels des kamis venus visiter les simples et fragiles mortels – ok maintenant j’arrête x) –.
Non, en fait, en arrivant sur le perron, Ozu se plaignait d’être complètement trempé, reniflant, grelottant et tentant de réchauffer ses mains détrempées, comme toute sa modeste personne d’ailleurs. Akira était tout aussi trempé mais, comment dire, il était toujours égal à lui-même. Mis à part une mèche de cheveux collée sur son front, on aurait pu croire qu’il n’était pas mouillé. Etonnant, fascinant, ubuesque, ce personnage devenait intrigant et tout bonnement délirant, à passer le moindre obstacle de la vie sans même sembler être atteint. Ce doit être ça, de côtoyer la mafia. A force, on n’est plus étonné ni atteint par quoi que ce soit.

Il n’y avait personne encore malgré l’heure tardive. Mais que faisait donc Yuna ? Face à la porte, Ozu soupira, puis se mit à la recherche de sa clé, clé qu’il avait toujours dans sa poche droite, laquelle reçut la première la visite de ses doigts habiles et sans gêne. Pas de clé. Intrigué, Ozu chercha dans la poche gauche. Rien non plus. Poches arrières ? Rien. Il se fouilla de fond en comble mais ne trouva rien. Il alla refaire le chemin de l’arrêt de bus à la maison, sans les trouver. Il revint aux côtés d’Akira, pensif. Il récapitula ce qu’il avait fait dans la journée, remontant progressivement le temps afin de se remémorer où il aurait pu perdre ses clés. Mais rien ne lui vint à l’esprit, et il tenta une autre investigation par trituration de méninges : avait-il, bêta comme il était le matin, oublié ses clés ? Yuna était-il partie, verrouillant toute la maison en laissant ses clés à l’intérieur, inutiles ? Il se mit à farfouiller dans le moindre recoin du perron, sous le paillasson et sous les pots de fleurs également. Il courut et fit le tour de la maison pour voir si une fenêtre ou la baie vitrée n’était pas restée ouverte, mais la pointilleuse Yuna n’avait, comme toujours, rien oublié. Il revint au perron avec une expression indéchiffrable sur le visage : détrempé, les chaussures et le bas du pantalon couverts de boue, il avait aperçu le reflet de ses clés sur la table de la cuisine. Quel crétin ! Il fit donc face à Akira et, l’air le plus naturel du monde, annonça :

« J’ai oublié les clés à l’intérieur. Il faut qu’on attende Yuna pour entrer. »


[C'est court ... é_è]

_________________


08/12/2007
02/09/2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com
Akira Kuchiki
• Directeur de B.S.A - Prof' d'Aikido/Kendo - Ex membre des services secrets•
• Directeur de B.S.A - Prof' d'Aikido/Kendo - Ex membre des services secrets•
avatar

Nombre de messages : 24
Habite à : Quelque part...
Occupations : L'entrainement est la voie.
Humeur : Calme...Très calme...
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Relations:
Citation: On sera toujours ami...? Hein Aki ? - Meilleurs amis...
Situation: Boulet des sentiments

MessageSujet: Re: Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']   Lun 21 Juil - 15:21

C'est après une petite demie-heure de bus. Une petite demie-heure où Akira et Ozu avaient du échanger une dizaine de mots à tout casser. Une petite demie-heure le temps d'apprendre à un peu plus se connaître...? A bien y réfléchir non...C'était Akira, ne l'oublions pas. Il avait peut être accepté de façon apparament très neutre l'invitation mais n'était pas forcément transformé au point de déballer ses trente-cinq années de vie en une petite demie heure. Non. Cependant, même s'il n'avait rien laissé percevoir, il avait apprécié le fait qu'on l'invite pour dinner. Histoire qu'il ne passe pas une soirée seul, dans ses appartement à...Être ce qu'il était chaque jour...Seul, très seul. Oui, il avait été....Touché...Ainsi, après être un peu plus sec en sortant du bus, ils partirent tout deux élancés vers le perron dans un course folle. A celui qui serrait le moins mouillés....En vain, car la pluie s'était intensifiée et semblait persister à vouloir tremper tout ce qui se trouvait dehors. Ozu et Akira étant dans le lot....Et les voila de nouveau mouillé, trempé jusqu'aux os... Même si Akira semblait rester toujours...Fidel à lui même, fermé, imperméable à tout ce qui pouvait se passer autour de lui, totalement...Hors de son temps. Il grondait interieurement....Et espérait ne pas tomber malade...Vous le voyez éternuer toute les deux secondes, se moucher à en avori le nez rouge ? Non, ça birserait tout l'effet " warrior" indestructible qu'il avait malgré lui... M'enfin, vous vous doutez bien que ce n'est pas un petit rhume qui allait coincé un Kuchiki au lit...Même malade comme un chien il continurait à travailler....Mais quitte à faire son travail, il préférait être en bonne santé....Enfin, passons.

A l'abri sous le perron, du moins légèrement protégé de la pluie, Akira attendait qu'Ozu ouvre la porte de son foyer. Apparament chaud et accueillant. Se tenant droit, faisant attention de ne pas se prendre la lampe en fer pendue juste à côté de sa tête en pleine figure. Et oui, il n'était pas rare qu'il se cogne quelque part...Finalement, être grand ne présentait pas que des avantages...C'était bien pour intimider quelqu'un, pour se battre aussi...Pour à la limite changer uen ampoule. Dieu, le nombre de fois où il du réparer toute les choses qui étaient en hauteur lorsqu'il habitait encore avec Miyako...Qui était si petite... Mais mis appart ça... Enfin, ce n'était peut être que dans le cas d'Akira qui avait toujours le bonheur et le grand plaisir de tomber sur un obstacle trop près de sa tête. Le Japonais avait planté son regard sur cette lampte en fer forgé. L'analysant sous toutes les coutures pour passer le temps...Le temps qu'Ozu cherche ses clefs dans toutes les poches qu'il avait sur lui...C'est lorsqu'il le vit faire plusieurs fois le tour du pavillon qu'Akira commenca à...Pas s'inquièter mais presque. De toute façon la journée avait mal commencé alors bon...Que le sort s'acharne sur eux, cela n'aurait presque aucune prise sur Akira....Quoi, vous vous en doutiez ? Faites semblant au moins...Bref.

Profitant qu'Ozu soit parti fouiller son jardin, Akira se décala légèrement pour s'abriter un peu plus. Il ne comptait pas tremper cette demeure en y pénétrant. Du moins, si son propriétaire avait ses clefs sur lui. Il fit bien attention à cette superbe lampe qu'il avait observé durant de longues minutes. Puis il porta toute son attention sur Ozu...Son visage était toujours le même, fermé et serieux. Mais ses yeux étaient inquiets....Du moins très peu rassurés...Se doutant de la chute de cet épisode facheux. Observant, encore et toujours, Ozu qui courrait de partout, trempé et plein de boue cherchant désespérément une clef magique qui leur ouvrirait la porte du paradis...Un endroit chaud et au sec. Si on ne pouvait lire que dans ses yeux un peu d'inquiètude et voir une amure de glace en regardant Akira. Dans son esprit il se préparait à une fin qui se finirait mal pour eux...Et ce qu'il craignait arriva... Ozu, revenant à côté de lui, tel un guerrier vaincu au combat, plein de boue, annonça qu'il avait bel et bien...Oublié ses clefs. Akira ne lui répondit pas tout de suite. Obsevant ses chaussures pleine de boue, Ozu en avait mit de partotu sous le perron. Puis relevant lentement la tête et lancant un regard totalement blazé il se contenta de pousser un espèce de grognement grave et discret. Histoire de dire qu'il avait enttendu ce qu'il venait de dire...Bien. Ils attendraient sa petite amie... C'était un tableau bien amusant...Deux hommes sous un perron trop petit pour eux. Un tout blanc et tout maigre par rapport à l'autre, faisant uen tête de moisn que lui. Tremblant, plein de boue et ralant...L'autre, très grand, barraqué...Trempé lui aussi mais restant statique. Ne bougeant pas, ne parlant pas...Amusant n'est ce pas ? Cependant, après un petit moment de silence, Akira fini par ouvrir la bouche, pour dire d'un ton semblant neutre, d'une voix grave.

" ...Arigato..."



_________________


Dream until your dream come true...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozu Odawara
• Admin tout puissant - Barman - Zu' d'amour de Yu' - Futur papa ♥•
• Admin tout puissant - Barman - Zu' d'amour de Yu' - Futur papa ♥•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Age : 29
Habite à : Entre Toulouse et Pex.
Occupations : Etudiant en Histoire/Branché RPG et musique.
Humeur : ...
Date d'inscription : 05/05/2008

Feuille de personnage
Relations:
Citation: Avec toi ailleurs c'est ici ; je nous aime à présent
Situation: En couple

MessageSujet: Re: Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']   Sam 30 Aoû - 16:38

Akira avait grogné, mais pour autant, il ne semblait pas fâché à l'encontre de Ozu. Il fallait se faire une raison : ce n'était pas leur journée. Elle avait bien commencé, pour l'un comme pour l'autre, et puis était venu le temps du désenchantement, récurrent, désarmant et exaspérant. L'un avait trouvé du travail, enfin, et l'autre avait pu profiter de son début de soirée. L'un avait cassé sa moto, l'autre avait oublié ses clés. C'était un coup du sort à n'en pas douter. Un sort qui les avait mené à se croiser et à finir sous ce perron. Ça devait bien avoir une raison, après tout. En tout cas, Ozu en était persuadé, et jetait fréquemment des regards en biais interrogatifs à l'adresse du géant à ses côtés. Un géant puissant, fermé et imperturbable. Lui ressemblait plus à un gnome râleur et bougonneur qu'on aurait traîné ici de force. A se montrer ainsi aux côtés de Akira, Ozu passait pour un type insupportable. Il ne pouvait pas se mettre en valeur par l'aspect physique, non, et Dieu qu'il détestait son apparence par moments ; pourtant il pouvait faire du mieux qu'il le pouvait. Sa silhouette trop fine se redressa lentement et avec peine et, après un long, un profond, un interminable soupir, Ozu enfourna ses mains dans les longues poches de son ample pantalon, regardant droit devant lui, cherchant à penser à autre chose.

D'ailleurs, pourquoi Yuna était-elle absente ?

Un son distinct le sortit de sa rêverie, tandis qu'il triturait les souvenirs de sa matinée embrumée et de son réveil difficile. Il résonna dans son esprit avant d'être capté par le cerveau lent [non, pas cerf-volant u__u]. Ozu tourna lentement sa tête vers Akira, risquant le torticolis au passage, et ses yeux exprimaient une surprise qui, bien que feinte, reflétait une réelle surprise dissimulée. Un sourire ne tarda pas à s'afficher sur son visage.

" Écoute Akira, je ne sais pas pourquoi tu me remercies, mais c'est la moindre des choses. "

Au dehors, la pluie s'interrompit soudainement, comme on ne le voit qu'en hiver en Californie, ou à la fin de la mousson, dans la plupart des régions tropicales. En regardant le ciel, Ozu déchanta néanmoins assez rapidement.

" Ça ne tardera pas à recommencer. "

Et là, miracle ! Yuna arriva enfin, au volant d'une voiture.

* Une voiture ... ?! *

Ozu se frappa le front en se souvenant la raison de l'absence de Yuna : elle allait chercher la voiture qu'on leur livrait aujourd'hui. Quel idiot ...

_________________


08/12/2007
02/09/2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com
Yuna N. Odawara
• Admin rêveuse - Médecin Généraliste - Yu' chéri de Zu' - Future maman ♥ •
• Admin rêveuse - Médecin Généraliste - Yu' chéri de Zu' - Future maman ♥ •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 116
Habite à : Lève la tête...Tu vois le gros nuage blanc ? Bah...
Occupations : Artiste [ Bah couè ? XD ]
Humeur : Malade mais cependant contente x)
Date d'inscription : 05/05/2008

Feuille de personnage
Relations:
Citation: Le Printemps reviendra...Même si la neige est épaisse...Le Printemps revient toujours...
Situation: En couple

MessageSujet: Re: Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']   Sam 6 Sep - 20:44

    La pluie...La pluie... Il avait plu toute la journée, et là le temps commençait à vouloir se déchainer sur l'île...Ce qui, vous vous en doutez bien, rendez la circulation des plus difficiles...Cela faisait environs une heure que Yuna était coincée dans Rainbow Creek à cause de ce temps qui ne faisait que ralentir la circulation... Voiture...? Oui, je vous dis bien voiture car aujourd'hui était un grand jour pour le jeune couple. Fini le métro, même si sur Rainbow Island il n'y avait pas de métro... Fini le vélo, fini le bus...Ils avaient économisé, ils gagnaient enfin assez pour pouvoir s'acheter leur propre petite voiture. Et Yuna était toute fier de conduire leur première automobile. Après tant d'année de transport en commun, cela marquait le début d'une nouvelle aire...Comment ça j'en fais trop...? Mais non, Yuna était vraiment heureuse... Elle s'était levée ce matin en pensant qu'elle devait aller chercher leur voiture après le travail...Une jolie Cinquento rouge avec sur le côté les rayures verte, blanche et rouge de l'Italie. Son second pays... Un pays qu'elle n'avait pas encore eu la chance de visiter...Mais peut être qu'un jour...Ils partiraient visiter le pays de sa mère... Tout les trois...Un jour, peut être... Les pizzas, les glaces...Et tout les clichets que l'on pouvait déballer sur ce pays...Oui, un jour peut être...Kaoru, Ozu et elle partiraient visiter le pays de sa mère...La grand-mère de sa fille...C'était triste, cette petite fille ne connaître jamais la joie d'avoir des grands-parents...Tout comme elle et Ozu en fait...C'était triste non ? Par ce que des grands-parents sont des personnes importantes...Mais c'était ainsi...Et elle apprendrait à vivre avec, il le fallait bien...Yuna se jura de lui donner toute l'affection dont elle aura besoin poru compenser ce manque, tout comme son père l'a fait pour elle même...Jouer un rôle de père et de mère...Et remplacer les grand-parents,un grand-père et uen grand-mère...Shin Natsume...Son père, son tendre père qui avait construit presque toute sa vie autour de sa fille...Il aurait été un grand-père honorable...Oui, Shin aurait été un grand-père presque parfait... Alors qu'elle songeait à l'époque de son enfance, elle réussit enfin à quitter la ville pour prendre la côte qui la mennerait chez elle... Certain auraient pu dire que conduire à 5 mois et demi était quelque chose d'imprudent, mais Yuna - malgré tout ce qu'on pouvait dire, elle était si distraite et maladroite - conduisait très bien...Et puis, Rainbow Island était un endroit tranquille...Enfin, ce n'était peut être pas une raison...

    La petite Fiat rouge longea la mer,bataillant avec la pluie et le sable mouillé...Bien qu'une route était dessinée pour accéder aux maisons au bord de mer, il y avait toujours du sable un peu de partout qui, en ce moment même, pouvait rendre le trajet désagréable...Malgré cela, malgré la fatigue du travail , du trajet et le fait que Kaoru n'arrêtait pas de donner des coups de pieds, la ceinture ne semblait pas lui plaire, Yuna avait gardé le sourire...Comme toujours...Sourire...Même quand tout va mal...C'était peut être cela...La grande force de cette petite femme si étrange... Si petite , si fragile...Si sensible mais aussi si forte et si difficile à abattre à la fois...C'était amusant de voir à quel point on ne pouvait juger une personne à cause de son apparence...Car on était toujours tenté de dire en voyant Yuna que s'il lui arrivait le moindre problème majeur elle ne s'en relèverai jamais...Alors qu'elle avait vécu des temps si difficiles...Beaucoup plus que les trois quarts des gens de l'île...Quoi que...Beaucoup de personne venait sur Rainbow Island pour trouver une nouvelle chance, pour tenter de faire la paix à l'interieur de sois... Et, en posant le pied sur cette île, on avait vraiment l'impression que cette seconde chance vous tendait les bras...Un nouveau départ, une nouvelle vie...Oui, tout était déjà en train de changer... La voila maintenant garée devant le portail de sa maison. La pluie avait rendu le sol extrêment mou, la boue ressemblait à des sables mouvants et son joli jardin zen ressemblait à un marécage...Vive les pluies tropicales... De la voiture, malgré la pluie il lui semblait distinguer deux formes sous le pérron...Une svelte et fine, pas extrêmement grande au cheveux blanc, ça, c'était son Ozu...Et l'autre...Il semblait qu'une montagne soit posée à côté de son fiancé...Un homme apparament très grand, imposant et certainement très musclé, au longs cheveux noirs était posté à côté d'Ozu sous le perron...Hum...Un invité ? Owh ! Ozu s'était fait un ami...Cette idée la fit sourire, un grand et beau sourire qui réchauffait les coeurs...Son sourire signé Colgate quoi ! Cela lui faisait plaisir qu'Ozu se fasse des amis ici, lui qui était aux yeux des autres si différents... Mais, pourquoi étaient-ils sous le perron...La réponse était une évidence...Ozu avait oublié ses clefs... Yuna était peut être extrêmement distraite mais il n'y avait pas qu'elle...Ozu pouvait l'être parfois...Elle détacha sa ceinture, ce fut comme un énorme poids qui venait de lui être enlevé et Kaoru semblait aussi soulagée qu'elle, prit son sac et le parapluie blanc posé sur le siège passager. Elle ouvrit la porte, sorti son parapluie et s'en alla braver la tempête... Elle était si petite et si légère qu'on pouvait craindre qu'elle s'envole...Mais elle réussit à marcher assez vite - du mieux qu'elle pouvait avec son gros ventre - et atteindre le perron où elle manqua de glisser et de s'étaler la tête la première...Heureusement elle heurta quelque chose de dur...Le grand homme, très grand homme - à tout casseril devait faire deux ou trois tête de plus qu'elle - qu'elle venait de percuté ne sembla pas avoir était atteind par le choc qui avait a moitié assommé la jeune femme....Une mouche qui lui rentrait dedans, rien de plus. Mais il la rattrapa avant qu'elle ne tombe cette fois-ci en arrière, d'un bras tout en se décalant sur le côté et en percutant violement la sublime lampe en fer suspendue au dessus de sa tête...Tout cela sous le regard paniqué d'Ozu...Une scène des plus comique vu de l'exterieur...

    " Aaaah...Go...Go....GOMEN NASAÏ !! Ouuh...Ozu, tu ammène un ami chez nous et je lui rentre dedans...Je suis vraiment désolée, je suis maladroite...Excusez moooooooooooooaaâ... Vite rentrons, vous vous êtes fait certainement très mal... Ozu, pardooon ! Ton ami s'est blessé à cause de moi..."


    Elle était devenue toute rouge et s'agitait un peu dans tout les sens , levant les bras et les posant sur ses longs cheveux blancs mouillés et en vrac - c'était vraiment le terme qui collait le mieux à la situation - alors qu'elle s'excusait...Debotu sur la première marche du petit escalier, totalement trempée, elle était paniquée, honteuse et rouge comme une tomate....Ozu invitait un ami chez eux et elle, à cause de son adresse remarquable lui tombait dessus et lui faisait avoir un accident...Et s'il avait un traumatisme à cause d'elle ? Ooooh non, non, non ! Il manquerait plus qu'elle tue les amis d'Ozu...Alors qu'elle continuait de s'excusait tout en agitant les bras, oubliant qu'elle était sous la pluie, qu'elle avait laché son parapluie dans un buisson et qu'elle allait finir par attraper froid, elle regardait alternativement Ozu et le grand monsieur qu'elle venait de...Violenter ? Non, quand même pas...Mais tout cela pour dire qu'elle se sentait vraiment mal...Une fois...Légèrement plus calme, elle sorti ses clefs et ouvrit rapidement la porte de chez eux et poussa presque Ozu et le grand homme pour entrer...Elle ferma la porte derrière elle et continua à dire d'un ton paniqué...

    " Ne vous inquiètez pas tout les deux si le sol est mouillés, je laverai tout cela...En attendant, Ozu va vite allonger ton ami dans le salon, je vais prendre la trousse de secour...Aaaah, je suis encore désolée..."


    Et ne laissant pas le temps à Ozu de répondre, elle fila aussi vite que l'éclair, du moins comme elle pouvait - courir alors qu'on marche en canard ce n'est jamais très pratique - Yuna se dirigea vers la salle de bain. Laissant seuls Ozu et leur invité...

_________________
Smile, when the stars are shining...




Yunie souhaite une bonne journée & bien du bonheur à Invité..
Yunie a à l'oeil Invité...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozu Odawara
• Admin tout puissant - Barman - Zu' d'amour de Yu' - Futur papa ♥•
• Admin tout puissant - Barman - Zu' d'amour de Yu' - Futur papa ♥•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Age : 29
Habite à : Entre Toulouse et Pex.
Occupations : Etudiant en Histoire/Branché RPG et musique.
Humeur : ...
Date d'inscription : 05/05/2008

Feuille de personnage
Relations:
Citation: Avec toi ailleurs c'est ici ; je nous aime à présent
Situation: En couple

MessageSujet: Re: Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']   Mar 30 Sep - 16:42

Yuna était rentrée, et arrivait à point nommé. Oui, car d'ici peu de temps, Ozu aurait fini par attraper la crève, lui qui avait une santé fragile. Ça n'était jamais bien agréable d'attraper froid un soir où un invité est là pour diner. C'est vrai : les mouchoirs usagés et les " trompèteries " d'un nez malade, ça n'était pas bien élégant, et un peu gênant devant un ... non pas un inconnu, mais presque. Ozu essayait de se montrer sous son meilleur jour. Il le faisait pour plaire aux autres, pour s'intégrer, et en même temps pour rendre Yuna heureuse : il savait bien qu'elle était ravie chaque fois qu'il lui annonçait qu'il avait discuté avec quelqu'un dans la journée. Elle était à chaque fois toute fière de son chéri qui, malgré ses soucis et ses problèmes, arrivait à surmonter sa nature pour être un homme " normal ".

Elle avait garé la Fiat dans l'allée du garage et se lançait maintenant à l'assaut du perron. Ozu ne lui avait pas dit de faire attention. Elle était enceinte, et tant d'agitation et d'empressement pourrait poser des problèmes. Il le ferait, même s'il savait qu'au final, elle oublierait et n'en ferait qu'à sa tête. Ozu avait renoncé à essayer de rendre Yuna plus prudente. Elle était comme elle était, tête en l'air, distraite, maladroite ... Et lui serait toujours là pour lui éviter les ennuis et l'aider en cas de problème ou de difficulté. Il lui avait promis et se l'était juré. Il serait toujours là pour elle en cas de problème. Aujourd'hui déjà, il se rendait aussi serviable que possible pour lui éviter de bouger excessivement. Enfin ... Ça n'allait pas être facile.
Déjà en arrivant, Yuna avait trébuché et, avant même qu'Ozu ait pu s'élancer vaillamment pour sauver sa chérie d'une chute terrible, Akira avait réagi et l'avait retenue. Oui, il s'était pris la lampe du perron sur le crane, mais Ozu n'en avait rien à faire. Il était terrorisé, ignorant si Yuna s'était faite mal, mais aussi honteux, honteux de ne pas avoir pu la rattraper, lui. Il se sentait terriblement inutile, et le coup que ça lui porta au moral se vit immédiatement dans son attitude : il avait l'air triste et n'osait plus s'approcher. Au moins n'avait-elle pas eu mal à première vue - c'est ce que laissait paraître son attitude. Mais elle restait encore debout sous la pluie, toute dégoulinante d'eau de pluie. Ozu aurait aimé lui demander de venir s'abriter, de ne pas rester sous la pluie pour sa santé, mais aussi pour le bébé. Il aurait aimé pouvoir l'attraper par le bras et la tirer vers lui, pour la serrer contre lui et lui demander si tout allait bien et si elle ne s'était pas fait mal. Il aurait aimé pouvoir faire tout ça, mais la fusée Yuna était lancée et plus rien ne l'arrêtait, même surchargée. Et la voilà déjà qui ouvrait la porte et les poussait presque de force à l'intérieur, leur disant que ce n'était pas grave si le sol était mouillé, et qu'elle nettoierait. Ozu comptait bien nettoyer lui-même et ne pas lui donner encore plus de boulot qu'elle n'en avait déjà. Elle disparut dans la salle de bains, et le silence retomba - ou presque - autour des deux hommes. Akira et Ozu se retrouvaient au chaud, au sec, et complètement perdus. C'était ça, l'effet Yuna. Ozu se sentait terriblement gêné de la tournure des évènements, et se gratta la tête - éclaboussant quelque peu tout ce qui se trouvait autour par là même - en réfléchissant à quoi faire.

" Je te présente Yuna. "

C'est tout ce qui sortit de sa bouche en premier lieu, tandis qu'il regardait autour de lui en regroupant ses idées. Allez, il faut se reprandre, Ozu ! Le jeune homme finit par se diriger machinalement vers le coin à chaussures pour se débarrasser de ses Converse et enfiler des pantoufles à tête de lapin. Original, oui, ridicule, même. En tout cas, ça ne cadrait pas du tout avec le gnome qu'on pensait voir en regardant Ozu au premier abord. Il se débarrassa de toutes ses affaires et étendit son blouson délicatement avant de se retourner vers Akira.

" Je doute que tu aies envie de porter des pantoufles à têtes d'animaux, et je doute aussi qu'on ait ta pointure. Enfin ... Ne te gêne pas surtout, fais comme chez toi. Après ça ... Et bien ... On ira au salon. "

_________________


08/12/2007
02/09/2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com
Akira Kuchiki
• Directeur de B.S.A - Prof' d'Aikido/Kendo - Ex membre des services secrets•
• Directeur de B.S.A - Prof' d'Aikido/Kendo - Ex membre des services secrets•
avatar

Nombre de messages : 24
Habite à : Quelque part...
Occupations : L'entrainement est la voie.
Humeur : Calme...Très calme...
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Relations:
Citation: On sera toujours ami...? Hein Aki ? - Meilleurs amis...
Situation: Boulet des sentiments

MessageSujet: Re: Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']   Sam 11 Oct - 13:04

C'était une étrange soirée qui pointait le bout de son nez à l'horrizon...Déja, peu de temps après s'être résignés sous la pluie, la fiancée - c'était ce qu'il y avait de plus évident - du jeune homme tout blanc et tout petit [ xD ] arriva au bon moment....Juste quand la pluie commençait à devenir encore plus forte. Temps de chien, à ça oui... Akira était totalement trempé et était un peu gêné de rentrez chez ces gens complètement mouillé...Il allait créer un rz-de-maré chez eux et cette idée lui déplaisait...On ne vient pas tremper l'interieur de quelqu'un qui vous invite...Même si cette option semblait être la seule qui s'exposait à lui... Akira soupira discrètement, il commençait à avoir froid et essaya d'essorer ses longs cheveux noirs. En vain, ils avaient le ventre contre eux...La pluie ne tombait pas droite, mais en diagonale en direction des deux hommes qui grelotaient de froid. Enfin, cela ne se voyait pas vraiment sur Akira qui restait droit, statique...Une montagne qui semblait pas ébranlée par la force des éléments...Et pourtant...Il souhaitait interieurement de ne pas tomber malade... En tout cas, la suite des évènements se déroula très vite...Il vit une jeune femme, petite, toute petite courir vers eux. Voulant se réfugier sous le perron avec eux pour ensuite ouvrir la porte d'un foyer qui semblait chaud et accueillant...Mais, par ce qu'il y avait un mais... Celle-ci trébucha pour d'abord se cogner à lui - ceci ne provoqua que peu de réaction de sa part, totalement endormi par la pluie et le froid - et pour ensuite tomber dangereusement en arrière... Akira sorti de son étant second pour réagir au quart de tour. Tendre le bras, lui saisir la main et reculer de façon à ce qu'elle ne tombe pas et....Percuter violement cette sublime lampe en fer forge dans le con du crâne...Il étouffa un petite expression de douleur et se contenta de plisser les yeux...Voila la preuve qu'être trop grand n'était pas toujours un aventage... Il avait remarqué du coin de l'oeil le jeune Ozu dépité...Certainement par ce que c'était Akira et non lui qui avait sauvé la demoiselle au cheveux blancs...Le gradn Japonais se senti encore uen fois mal à l'aise, il n'aimait pas rendre les gens tristes...Du moins, ceux qui ne le méritaient pas...N'avait-il pas lutter pour un monde meilleur ? Il préférait voir les gens sourire que pleurer....Quelque chose de logique et surtout de très commun...Mais pour un homme tel qu'Akira ceci pouvait se montrer surprenant. En tout cas, lorsqu'il vit que la jeune femme était de nouveau stable sur ses deux jambes, il retira sa main de la sienne pour se frotter le crâne et se reculer de quelques pas. Histoire de...Disparaître un peu.

La situation vu de l'exterieur aurait pû être vraiment comique...Mais vu de l'exterieur...En tout cas, la suite des évènement continua de se dérouler très vite. Il enttendi de nombreuses excuses dites en Japonais...La jeune femme était en train de parler à vitesse grand V en faisait quelques mimiques qui traduisait sa gêne et se précipita ensuite sur la porte pour l'ouvrir. Elle fit entrer Akira et Ozu rapidement, les forçant presque à rentre dans le pavillon et s'en alla bien vite chercher de quoi s'occuper de la bosse d'Akira. Bien vite malgré le fait qu'elle était enceinte jusqu'au yeux... Et le voila encore une fois dans uen situation gênante. Il avait eu à peine le temps de réaliser ce qu'il venait de se passer, le coup sur la tête avait dû être violent, qu'il se retrouvait dans un couloir en face d'un Ozu en train d'enfiler des pantouffles lapin et de se mettre à l'aise... Bon, rien de bien anormal mis appart le silence qui était retombé d'un coup et ...Ces pantouffles lapin... Akira avait posé son regard dessus et ne semblait ne plus pouvoir en détacher le regard...Il resta fixé dessus un bon moment. Droit au milieu de ce hall d'entré, ne bougeant plus, n'osant plus bouger de peur de mettre encore plus d'eau par terre. Ces pantouffles lapin...C'était amusant....Vraiment amusant...Surtout que... Akira leva enfin le regard vers Ozu qui s'était mis à l'aise. Il l'avait écouté parlé tout en fixant ces pantouffles qui lui rappelaient beaucoup de chose...Oui, nous parlons bien de petites pantouffles lapins toute mignonnes. Akira passa une main dans ses cheveux, histoire de retirer ses mèches noires qui s'étaient collées sur son visage et dis doucement, riant interieurement.

- J'avais les mêmes en Angleterre...

Comment ça ridicule ? N'avait-il pas le droit d'exposer un peu sa vie ? Légèrement...Il n'avait pas vraiment percuté qu'il venait de dire qu'il avait vécu au Royaume-Unis et dans le fond cela n'avait pas d'importance. Il avait sorti cela tout naturellement...Par ce qu'en Angleterre, Miyako lui en avait aussi offert...Des pantouffles lapin...Qu'il s'était forcé à mettre à chaque fois qu'il était chez eux pour lui faire plaisir...Car si au début il avait trouvé cela farfelu et surtout...Que ces pantouffles ne lui...Collaient pas à la peau, il avait fini par s'y habituer. En tout cas, le fit sourire au fond de lui... Il lança un regard interrogateur à Ozu, qui comprit rapidement le problème d'Akira qui n'osait pas enlever sa veste trempée...Mais après un signe de tête amical le grand Japonais se décida à bouger un peu. Tout doucement pour tenter de ne pas faire trop de dégat. Il retira Zenbonsakura de son épaule pour le poser contre le mur. Il retira ensuite sa veste blanche de son akama, elle était devenue lourde à cause de l'eau qu'elle contenait. Il ne tenta pas de l'essorer et se contenta de l'accrocher à un porte manteau. Le voila maintenant en akama noir de la tête aux pieds. Il reprit sont cher katana sur l'épaule et se frotta doucement la tête. Il ne s'était pas raté, oh non...Mais au moins il avait empêché la demoiselle de se faire mal...Surtout qu'elle était enceinte... Cela lui rappela l'espace d'un instant l'image de sa Miyako...Enceinte de 6 mois de leur petite fille...Cette pensée lui arracha un soupir. Mais il se resaisi bien vite et reporta son attention sur son hôte.

- Yuna. A l'air charmante...Félicitation.

_________________


Dream until your dream come true...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozu Odawara
• Admin tout puissant - Barman - Zu' d'amour de Yu' - Futur papa ♥•
• Admin tout puissant - Barman - Zu' d'amour de Yu' - Futur papa ♥•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Age : 29
Habite à : Entre Toulouse et Pex.
Occupations : Etudiant en Histoire/Branché RPG et musique.
Humeur : ...
Date d'inscription : 05/05/2008

Feuille de personnage
Relations:
Citation: Avec toi ailleurs c'est ici ; je nous aime à présent
Situation: En couple

MessageSujet: Re: Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']   Sam 11 Oct - 16:20

Akira ... Avait eu des pantoufles lapin ... En Angleterre ?! A ce moment Ozu réalisa que le bonhomme qu'il avait ramené chez lui avait fait beaucoup de chemin dans sa vie, et qu'il avait certainement vu bien des pays. Tant de paysages, de visages et d'humeurs différents. Ozu se demandait à quoi pouvait ressembler le parfum d'une boulangerie française, ou des jardins de Londres. Il se demandait bien ce que ça faisait que d'être à Venise ou ce qu'on ressentait vraiment au pied des buildings américains. Akira avait voyagé, et lui devait le savoir, tout cela. La sagesse qu'il semblait embaumer devait venir de là. Il avait l'expérience du monde et de toutes ses choses, et ça lui avait sûrement permis d'avoir une approche très particulière des choses. Souvent, on dit que les voyageurs gardent toujours le meilleur des cultures qu'ils abordent. Malgré sa fermeture aux autres, Akira semblait être de ceux-là.
Revenons aux pantoufles lapin. Si Akira - oui, ce truc, là - avait déjà mis des pantoufles lapin, c'était soit qu'il en avait eu étant marmot, soit que quelqu'un les lui avait offertes. Quelqu'un qui comptait assez à ses yeux pour que le soir, en rentrant, il abandonne ses chaussures de ville et sa prétendue fierté pour enfiler des pantoufles à tête de lapin, duveteuses et molletonnées. Wow ! L'évidence naissante annonçait à Ozu que ce grand homme rude et fermé avait déjà été amoureux ; très amoureux même. On ne le pensait pas, comme ça, mais Akira avait bien un cœur, et Ozu commençait à découvrir sous un nouveau jour le gars de l'arrêt de bus, qui prenait tant de soin à étendre son manteau et ne quittait jamais son katana. D'ailleurs il se rendait bien compte que quelque chose n'allait pas. Il ne savait pas vraiment quoi, mais se doutait que ça devait être tiré des méandres de son passé. Il valait mieux ne pas chercher à savoir. D'ailleurs il était vite passé à autre chose, félicitant Ozu de ... Euh ... Peut-être de sa " prise " - Yuna. S'il avait su de quelle façon Yuna et lui avaient jeté leur dévolu l'un sur l'autre, il était probable qu'il n'aurait pas dit cela. Il aurait peut-être même pris Yuna en pitié. Il se serait demandé quel traitement attendait Yuna lorsque son " doux prince charmant " se mettait à péter un câble. Et c'était mieux ainsi. Ozu n'aimait pas être jugé. Il n'aimait pas avoir à faire au regard réprobateur des autres. Ce n'était pas sa faute s'il était si ... si différent.

" ... Arigato ... "

C'est tout ce que Ozu répondit en retour. Il n'y avait rien d'autre à dire. Il n'allait pas s'étaler, on ne savait jamais, il préférait éviter de trop en parler, car la première question qu'on leur posait était généralement " comment vous vous êtes rencontré ? ", question à laquelle Ozu se retenait de répondre " Un soir j'ai essayé de la violer, elle a tenu tête et j'ai craqué pour sa gentillesse. " Franchement ... Qui oserait dire que c'était une belle histoire ... ? Qui ?

" Allons dans le salon, on y sera mieux. Et t'inquiètes pas pour son hakama humide, les housses se lavent facilement. "


Ozu précéda Akira dans le couloir, s'élançant vers le séjour, ses baies vitrées, sa cuisine, son salon et sa petite table adorable. Mais c'est alors qu'ils allaient dépasser la salle de bains que Yuna déboula en fanfare, chargée de matériel de premiers secours. Une fois de plus, elle trébucha et atterrit sur Akira. Ozu la regarda s'excuser à nouveau et commencer à vouloir panser la tête d'Akira. Il aurait voulu lui dire de se calmer, que tout allait bien, et la prendre dans ses bras, mais il savait que rien ne l'arrêterait maintenant. Il préféra encore se retourner et s'en aller d'un pas mou dans la cuisine, histoire de se servir un verre de jus de mangue. Ça passerait le temps.

_________________


08/12/2007
02/09/2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com
Yuna N. Odawara
• Admin rêveuse - Médecin Généraliste - Yu' chéri de Zu' - Future maman ♥ •
• Admin rêveuse - Médecin Généraliste - Yu' chéri de Zu' - Future maman ♥ •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 116
Habite à : Lève la tête...Tu vois le gros nuage blanc ? Bah...
Occupations : Artiste [ Bah couè ? XD ]
Humeur : Malade mais cependant contente x)
Date d'inscription : 05/05/2008

Feuille de personnage
Relations:
Citation: Le Printemps reviendra...Même si la neige est épaisse...Le Printemps revient toujours...
Situation: En couple

MessageSujet: Re: Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']   Sam 11 Oct - 23:07

    Oh la la...Oh la la...Yuna était si maladroite...Et elle le savait que trop bien. Un véritable handicap , qui la rendait si mignonne certes mais un véritable handicap. Même si elle faisait très attention à ce qu'elle faisait et encore plus depuis qu'elle avait Kaoru dans le ventre mais elle ne pouvait s'empêcher de glisser, trébucher ou encore faire tomber des objets....C'était Yuna, timide et maladroite...Mais si chalereuse et gentille...C'était déjà ça non ? En tout cas, après avoir percuté l'invité d'Ozu et les avoir obligé à rentre le plus vite possible, histoire qu'ils n'attrapent pas froid. Raisonnement assez stupide vu qu'ils étaient déjà totalement trempés. Elle était parti chercher une trousse de soin et des serviettes dans la salle de bain. Avançant avec sa nouvelle démarche " danse des canards ". Elle récupéra quelques affaires chaudes dans sa chambre, enfilant par la même occasion un pull appartenant à Ozu. Un pull qui était trois fois trop large pour elle et deux fois pour lui...Mais qui dans son cas de grosesse lui allait comme un gant. Elle n'aurait pas froid comme ça, il ne fallait pas qu'elle tombe malade surtout pas ! Prenant entre ses petits bras tous son matériel, elle se dirigea vers le salon. La mine serieuse, les joues rouges...Elle était encore honteuse d'avoir fait uen entrée fracassante made in Yuna et cela la gênait beaucoup. Car ce n'était pas la première fois, loin de là et elle avait toujours peur de faire honte à Ozu...Surtout que ce soir, c'était le premier ami qu'il rammenait à la maison...Non pas qu'il fallait ouvrir le champagne, mais presque. N'oublions pas que Yuna avait toujours eu le coeur sur la main. Et elle voulait tout faire pour réparer sa maladresse et faire sourire son Ozu...

    Elle arriva enfin dans le salon et...Comme frappée par une malédiction, elle percuta de nouveau le grand, très grand homme en se cognant doucement contre son dos. Alors qu'il se retournait, Yuna devint de nouveau toute rouge et pos avec hâte tout son débara sur le canapé pour commencer sa tâche...D'abord soigner ce grand monsieur, puis sécher Ozu...Ou sécer Ozu et soigner le grand monsieur...Non..Euh..Yuna eu un instant d'absence, embrouillée. Il fallait d'abord s'occuper de l'invité non ? Elle immergea et marmonna timidement.

    - Je...Euh...Tout le monde assis je vais...Oh...

    Ozu venait de sortir de la pièce...Est ce qu'elle avait fait quelque chose de mal ? Déjà, elle avait remarqué son visage blazé et maintenant...Yuna afficha un visage tout aussi atrissée...Culpabilisant sans vraiment savoir pourquoi...Elle n'aimait pas le voir comme ça...Elle avait certainement dû le gênée...Maladroite, maladroite elle l'était vraiment trop ! Elle se remit une mèche derrière l'oreille et soupira doucement...Bon...Fallait-il qu'elle aille s'excuser ? Mais de quoi ? D'être ce qu'elle est ? Cela le blesserait...Et puis il fallait d'abord s'occuper du monsieur gentiment assis sur le canapé... Bon. Yuna s'asseya à côté de l'inconnu et prit sa trousse de soin ouverte à côté d'elle.

    - Permettez moi de vous soigner...Je suis encore désolée...Je...Je suis très maladroite...

    Elle s'inclina poliment avant de prendre dans sa malette, oui c'était plusune grosse mallette de secour qu'une trousse, un coton qu'elle imprégna de désinfectant avant de saisir une pince et de prendre le coton avec. Yuna doucement releva les longs cheveux de son invités pour découvrir une bosse qui signait légèrement... Yuna exécuta un travail de pro - elle n'était pas médecin pour rien - en appliquant doucement le coton sur la blessure... Elle y déposa ensuite une compresse qu'elle fit tenir par un bandage qu'elle enroula autour de la tête du monsieur qui n'avait rien dit, qui n'avait pas encore parlé ni bougé. Une fois que le bandeau eu été attaché - il était enroulé sur trois tour et était dissimulé par les cheveux d'Akira sauf au niveau du front - Yuna adressa un sourire à son invité et rangea rapidement ses affaires avant de partir pour la cuisine. Prenant une serviette et une grosse écharpe en laine qu'elle avait fait elle même quelques hivers au paravant avec beaucoup de difficulté.

    - Maintenant ça devrait aller...Je reviens vite, je vais aller chercher votre ami et faire du thé...En tout cas, Yokosô ! [ Bienvenue chez nous ]

    Un dernier sourire, un salut poli et Yuna alla vite chercher Ozu... Que faire ? S'excuser ? Non, cela lui ferait de la peine non ? Elle réfléchi durant son trajet à ce qu'elle devait faire...Elle arriva rapidement dans la cuisine où Ozu était en train de rincer un verre dans l'évier. Ses joues devinrent rouge et Yuna baissa un instant la tête avant d'aller se planter devant lui. Levant lentement la tête et affichant un regard timide et désolé, brillant. La bouche détendue, les joues rouges...Elle était si mignonne. Yuna croisa son regard et leva un peu les mains pour mettre en évidence la serviette qu'elle tenait dans ses mains...Elle comprit bien vite ce qu'elle devait faire... Elle lui adressa un doux sourire avant de se mettre sur la pointe des pieds pour poser la serviette sur la tête d'Ozu et de la frotter doucement pour lui sécher les cheveux...Elle s'était rapproché de lui et continua de le sécher en descandant sur le coup, les épaules, les bras, le torse... Elle posa ensuite la serviette sur la table pour prendre l'écharpe qu'elle enroula avec délicatesse autour du coup d'Ozu. Elle était longue et épaisse mais aussi très douce et chaude. Maintenant on ne voyait plus qu'un bout du nez d'Ozu et ses yeux... Yuna se mit à rayonner et se colla à lui pour le prendre dans ses bras...

    - Gômen Na d'être aussi maladroite...En tout cas, tu es sec maintenant...Il faudra te surveiller, je ne veux pas que tu tombe malade...Non pas que je ne veuille pas m'occuper de toi, au contraire...Mais je ne veux pas que tu tombe malade car tu sais que c'est très mauvais pour toi...Et que je ne veux rien de mauvais pour toi...Tu le sais...Anata ô ai shite i masu [ Je t'aime ]...Et j'espère que tu as passé une bonne journée...

_________________
Smile, when the stars are shining...




Yunie souhaite une bonne journée & bien du bonheur à Invité..
Yunie a à l'oeil Invité...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozu Odawara
• Admin tout puissant - Barman - Zu' d'amour de Yu' - Futur papa ♥•
• Admin tout puissant - Barman - Zu' d'amour de Yu' - Futur papa ♥•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Age : 29
Habite à : Entre Toulouse et Pex.
Occupations : Etudiant en Histoire/Branché RPG et musique.
Humeur : ...
Date d'inscription : 05/05/2008

Feuille de personnage
Relations:
Citation: Avec toi ailleurs c'est ici ; je nous aime à présent
Situation: En couple

MessageSujet: Re: Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']   Dim 23 Nov - 0:35

Un bon verre de jus de mangue ferait passer le stress. Il fallait absolument qu'Ozu calme ses tremblements. C'était très, très mauvais signe, ces tremblements. Déjà, il avait du mal à rester tranquille en toutes circonstances lorsque tout autour de lui était calme, mais aujourd'hui, c'était la panacée. Il n'avait pas pu complètement récupérer de la tension de ce premier jour au bar. Après ça, il avait invité un type assez sympa chez lui, mais comme d'habitude la malchance avait frappé. Il avait fait le mariole dans la boue et salopé le sol dans l'entrée. Il avait montré son visage le plus maladroit à cet homme dont il aurait ... comment dire ... aimé obtenir ne serait-ce qu'un début d'amitié. Il s'était senti si seul ces derniers temps, sans Yuna. Il y avait eu la solitude, la rigueur de la rue - dieu merci il avait trouvé un emploi avant l'hiver - et la douleur que provoquait le regard des autres. Plusieurs fois, il s'était alors senti comme un moins que rien, et s'était souvent demandé - il le regrettait aujourd'hui - si Yuna l'attendrait et si elle l'aimerait vraiment en le voyant ainsi. Enfin ... Il s'était senti seul et ne le voulait plus. Mais voilà qu'il tentait de se sociabiliser et que tout lui tombait sur la tête d'un coup. Sans parler de Yuna qui s'agitait comme une folle et ne pouvait plus entendre raison. Il aurait préféré la voir un peu plus tranquille, qu'elle ne rende pas l'ambiance si ... électrique. Mais enfin ... Elle était comme elle était, et Ozu l'aimait plus que tout telle qu'elle était. Un verre de jus de mangue, et ça irait mieux.
Ozu se prit un verre et alla chercher la bouteille de jus de mangue entamée dans le frigo. Il remplit le verre et rangea la bouteille, referma le frigo, et but tranquillement son verre, cherchant à retrouver le calme. Les tremblements ne se calmaient pas, mais déjà il se sentait en bonne voie : il sentait que la pression redescendait. Il n'avait pas atteint le point de non retour, ni un point auquel le retour à la normale eut été long et douloureux, et heureusement : il n'aurait pas aimé se montrer ainsi à Akira. Le jus adoucit son estomac et déserra sa gorge. Il inspira profondément et passa une main dans ses cheveux. Il avait le front un peu humide. Bien. Il allait passer une soirée plus calme, maintenant. En tout cas, il fallait l'espérer. La balle était un peu dans le camp de chacun, à commencer par le sien. Il fallait prendre tout cela avec optimisme, et il réfléchissait à un moyen de détendre l'atmosphère en nettoyant son verre lorsqu'arriva Yuna.

Il l'entendit se glisser derrière lui, et il se retourna, dos à l'évier, pour l'observer. Il baissa la tête vers son visage et crut fondre en voyant la femme de sa vie, rouge, les yeux brillants, un sourire désolé sur les lèvres. Elle était si belle, sa chérie ... Si belle, si douce et si gentille. Elle se mit sur la pointe des pieds pour lui sécher les cheveux, et lui se baissa pour l'aider. Elle lui enfila une écharpe trop grande en souriant. Tiens, il n'avait encore jamais vu cette écharpe. Elle lui aurait fait pendant son absence, lorsqu'elle s'ennuyait en attendant un coup de fil ? Elle était douce et chaude, bien trop longue, aux coutures un peu grossières, mais c'était un cadeau qui émut Ozu au plus haut point. Il apprécia la douceur du linge et sourit, un sourire invisible sous une telle épaisseur de laine. Il ne vit même pas Yuna venir se coller à lui, mais il sentit ses bras l'enlacer et ses rondeurs se serrer contre lui. Ozu entoura Yuna de ses bras autour des épaules alors qu'elle s'excusait. Il la serra fort, un peu trop peut-être, et elle put sûrement sentir ses tremblements, la tension qui parcourait le moindre de ses membres. Pour qu'elle ne s'inquiète pas, il se baissa et dégagea l'écharpe de sa bouche pour lui parler au creux de l'oreille.

" C'est rien, c'est pas le froid. Juste ... Une dure journée qui se termine. Je t'aime moi aussi. C'est pas grave tout ça mon amour. Mais s'il te plait, arrête de t'agiter, arrête de t'excuser. Tu fais de ton mieux, et tu fais très bien les choses comme ça. Tu es merveilleuse ma Yuna d'amour. "


Il laissa le silence s'installer, et il sentit aussi Yuna se calmer, respirer plus doucement, et commencer à reprendre un rythme qui correspondait mieux à ce qu'une femme enceinte ne devait pas dépasser. Ils finirent par se séparer, et Ozu sourit à sa chérie en lui caressant la joue. Il l'aimait tant ... D'ailleurs, il observa un peu mieux l'écharpe et sourit en lui demandant :

" Tu l'as faite pour moi ? Elle est superbe. C'est génial mon amour, merci beaucoup. Oh ! et la voiture est vraiment classe, et ... et j'ai été pris au bar, ça y est, j'ai un emploi honnête et stable. "

Ils se sourirent mutuellement, puis Ozu prit Yuna par la taille pour la ramener au salon, lui faisant par ailleurs lâcher toutes ses affaires inutiles. Il l'amena au canapé où s'était installé Akira et la fit s'asseoir, sans brutalité et sans commandement, juste en lui faisant comprendre par quelques gestes d'une grande douceur qu'il serait mieux pour elle qu'elle s'installe.

" Yuna Natsume, Akira Kuchiki. Je vous laisse ... euh ... faire vraiment connaissance, moi je vais faire la cuisine. Et pas de mais, mon ange, j'insiste. Toi, tu te reposes, et moi, je vais nous préparer un petit menu à ma sauce. N'hésitez pas à vous servir ce que vous voulez. Amusez-vous bien ! "

Sur ce, Ozu disparut dans la cuisine, et laissa Yuna et Akira seul à seul.

_________________


08/12/2007
02/09/2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com
Yuna N. Odawara
• Admin rêveuse - Médecin Généraliste - Yu' chéri de Zu' - Future maman ♥ •
• Admin rêveuse - Médecin Généraliste - Yu' chéri de Zu' - Future maman ♥ •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 116
Habite à : Lève la tête...Tu vois le gros nuage blanc ? Bah...
Occupations : Artiste [ Bah couè ? XD ]
Humeur : Malade mais cependant contente x)
Date d'inscription : 05/05/2008

Feuille de personnage
Relations:
Citation: Le Printemps reviendra...Même si la neige est épaisse...Le Printemps revient toujours...
Situation: En couple

MessageSujet: Re: Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']   Lun 22 Déc - 17:17

Sujet Clos pour manque d'inspiration.

Bilan -> Naissance de liens amicaux entre la famille Odawara-Natsume & Mr.Kuchiki

_________________
Smile, when the stars are shining...




Yunie souhaite une bonne journée & bien du bonheur à Invité..
Yunie a à l'oeil Invité...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un diner [presque] parfait ! XD [Yu', 'Zu et Aki']
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un dîner presque parfait
» [FB] Un dîner presque parfait [Pv Suki]
» Un dîner presque parfait | William A. Slayers
» "Un dîner presque parfait"
» Deux couples pour un dîner presque parfait {Bigby, Kira, Vilmos}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Your Song • :: • Résidences • :: •~> Pavillons• :: 1•~> Pavillon d'Ozu & Yuna•-
Sauter vers: